Le Lambeau Philippe Lançon

Prix littéraires 2018 : le bilan

Après l’effervescence de la rentrée littéraire de septembre, le mois de novembre a été marqué par la remise de nombreux prix littéraires. Prix Femina, Prix Goncourt, Prix de Flore, Prix Renaudot, Prix Renaudot Essai ou encore Prix Médicis et Interralié, a liste est longue.

Zoom sur le palmarès des prix littéraires 2018. Année in or out ?

Prix Femina 2018

Sans surprise, les prix littéraires 2018 n’ont pas pu échappé au phénomène du Lambeau. En effet, le prix Femina 2018 a été attribué à Philippe Lançon et son récit autobiographique Le Lambeau. Sorti au printemps dernier, ce livre est sur toutes les lèvres depuis des mois. Le journaliste de Charlie Hebdo nous livre un témoignage poignant de l’attentat qui a décimé une partie de la rédaction du journal, le 7 janvier 2015. Difficile et cru, le roman a séduit pourtant légèrement les critiques tout comme le public.

À noter : le livre a également reçu le Prix spécial du jury Renaudot 2018.

Le Lambeau Philippe Lançon

Prix Goncourt 2018

3 ados, 4 étés, 1 vallée. C’est une plongée dans l’adolescence que nous offre la plume de Nicolas Mathieu dans ce deuxième roman publié chez Actes Sud. Et leurs enfants après eux se déroule dans l’Est de la France, une région qu’il définit lui-même comme étant la « France de l’entre-deux ». Nicolas Mathieu dit avoir compris que pour écrire il lui fallait parler d’où il vient.

Grande surprise pour le public littéraire que le Prix Goncourt 2018 attribué à un quasi-inconnu.

Grandir, devenir, séduire, un triptyque haletant qui a séduit.

Et leurs enfants après eux Nicolas Mathieu

Prix de Flore 2018

Paru chez l’Arbre vengeur, Anatomie de l’amant de ma femme de Raphaël Rupert est le livre prometteur et talentueux de l’année pour le jury du Prix de Flore.

Le scénario ? Un homme, prénommé Raphaël comme l’auteur, cherche à écrire un roman. En manque d’inspiration, il consulte le journal intime de sa femme – elle-même écrivaine – dans lequel cette dernière raconte son aventure avec un autre homme. Piqué de jalousie, le héros a enfin matière à noircir des pages.

Anatomie de l'amant de ma femme Raphael Rupert

Prix Renaudot 2018

Valérie Manteau, Le Sillon.

Écrit en Turquie, le deuxième roman de Valérie Manteau s’interroge sur l’assassinat d’un journaliste turque. Un parallèle entre les attentats de Charlie Hebdo qui ont touché la France en 2015 et ceux en Turquie quelques années auparavant. Direction le Levant pour une réflexion sur violence et les rapports de pouvoir.

 

Prix Renaudot Essai 2018

Connue pour ses critiques littéraires, Olivia de Lamberterie est chroniqueuse au ELLE et intervient régulièrement dans la célèbre émission de France Inter « Le Masque et la plume ».

Cette année, elle passe de l’autre côté du miroir pour raconter un drame : le suicide de son frère, en 2015. Comment comprendre, accepter et se reconstruire après un tel bouleversement ? Avec toutes mes sympathies est le récit délicat et pudique d’un drame familial.

Avec toutes mes sympathies Olivia de Lamberterie

Prix Medicis 2018

Encore un roman autobiographique dans ce palmarès des prix littéraires 2018. Le Prix Médicis a été attribué à Pierre Guyotat pour Idioties. Réputé subversif, notamment dans les années 1960 avec le célèbre Tombeau pour cinq cent mille soldats, roman interdit par le général Massu.

Dans Idioties, l’écrivain revient sur ce qu’il nomme son passage de l’âge adolescent à l’âge adulte.

 

Prix Interallié 2018

Voici venir l’hiver de notre mécontentement… C’est en référence aux premiers mots de Richard III dans la pièce éponyme de Shakespeare que Thomas B. Reverdy a nommé son dernier livre : L’hiver du mécontentement, paru chez Flammarion. l’hiver du mécontentement c’est aussi le nom que l’on a donné à l’année 1978/1979, en Angleterre, lorsque le pays a été frappé par des grèves de longue-durée.

tomas-saraceno

Que voir à Paris en ce moment – édition décembre 2018

Alors que les jours raccourcissent et que l’hiver approche, il est plus que jamais nécessaire de trouver des occupation, à Paris, pour ses week-ends. Découvrez ci-dessous un guide des expositions du moment, en solo, en duo, entre amis ou en famille.

Objectif ? Apprendre, attiser sa curiosité, découvrir ou re-découvrir des artistes ou des courants artistiques et surtout sortir de chez soi. Même si rien ne vous empêche de rentrer rapidement vous glisser sous un plaid, sur votre canapé, dès l’exposition terminée.

Découvrez sans plus attendre que voir à Paris en ce moment. Lire la suite de « Que voir à Paris en ce moment – édition décembre 2018 »

Freddy Mamani fondation Cartier

Le motif géométrique du Mexique à la Terre de Feu

Du 14 octobre 2018 au 24 février 2019, la fondation Cartier accueille une superbe exposition dédiée aux motifs géométriques dans l’espace latino-américain. Du Mexique à la Terre de Feu, ce sont de nombreuses productions qui sont réunies dans cette exposition. Le thème ? « Géométries Sud ».  Lire la suite de « Le motif géométrique du Mexique à la Terre de Feu »

Les Demoiselles d'Avignon, Picasso

Le cubisme, anti-impressionnisme

Alors que l’exposition Cubisme s’est ouverte au Centre Pompidou en octobre 2018, Arte diffuse un documentaire dédié aux quatre grandes figures du mouvement.

Aux commandes ? Frédéric Ramade qui revient sur le quatuor de génie à l’origine du cubisme. Pablo Picasso, Georges Braque, Guillaume Apollinaire et Daniel-Henry Kahnweiler vont s’opposer à l’impressionnisme et devenir les chefs de file d’un style pictural qui a marqué l’histoire de l’art. Lire la suite de « Le cubisme, anti-impressionnisme »

Basquiat-Schiele-FLV

Diptyque Basquiat/ Schiele à la Fondation Louis Vuitton

Prenez toute la ligne 1 du métro jusqu’aux Sablons, traversez quelques rues bordées d’immeubles huppés, passez devant le jardin d’acclimatation et vous arriverez à la Fondation Louis Vuitton.

Reconnaissable entre mille, avec ses dehors de nef futuriste à l’orée du Bois de Boulogne, le bâtiment signé de l’architecte Frank Gehry est une attraction en soi. Il fallait bien ça pour attirer des hordes de Parisiens, allergiques à la périphérie, jusqu’à Neuilly-sur-Seine.

Depuis le 3 octobre, la fondation Louis Vuitton – temple de la culture qui a ouvert ses portes en 2015 – accueille une double exposition étonnante : Egon Schiele/ Jean-Michel Basquiat. Lire la suite de « Diptyque Basquiat/ Schiele à la Fondation Louis Vuitton »